Un café vegan attaqué avec de la viande par des néonazis

Un véritable saccage

kiwi cafe

Des nationalistes ont attaqué dimanche le Kiwi Café, un établissement vegan et pro-LGBT situé au centre de Tbilissi (Georgie). L’objectif? Dénoncer les idées progressistes véhiculées par les propriétaires.

Un véritable saccage

«Ils ont sorti des viandes grillées, des saucisses, et du poisson et ont commencé à nous les jeter dessus» a réagi Ana Gulisashvili, témoin de la scène.

«Ils ont ensuite tout saccagé en attaquant les clients qui venaient assister à la projection d’un film. Ils ont frappé un de mes amis et lui ont ouvert la tête. Nous vivons dans une sorte d’enfer. Les gens sont insultés pour leur mode de vie, moqués car ils portent des piercings ou car ils ne mangent pas de viande. Le pire c’est que la police a rigolé quand elle est arrivée» a-t-elle enchaîné.

Une enquête ouverte

Selon le propriétaire de l’établissement, les assaillants seraient des néonazis membres du groupe Bergmann, du nom d’une division géorgienne de l’armée du IIIe Reich.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé l’ouverture d’une enquête, rapporte le Telegraph.

«Le bouddhisme, c’est respecter la vie sous toute ses formes»

Bounty

Faire des Bounty vegans avec 4 ingrédients